De 1787 à Masaki Fujihata

1787, Robert Baker coinçoit le panorama et avec l’invention de la photographie puis du cinéma suivront de nombreux dispositifs ayant pour ambition d’immerger le spectateur, de coller une vue totale à son regard, de l’intégrer dans un environnement. Nicolas Burtey, photographe spécialisé dans la photographie panoramique propose un historique des panoramas. Voir le lien.

2005, Masaki Fujihata, artiste japonnais poursuit son travail d’exploration du territoire, et sa série des Fields-Works. Il couple une lentille panoramique à une caméra DV et un GPS, les images ainsi indexées sur les coordonnées GPS sont projetées sur des cylindres dans un univers en trois dimensions. Masaki Fujihata s’interroge sur l’identité et la construction de l’individu en relation à son territoire. A Genève connu pour son aspect cosmopolite, il rencontre des interprètes et traducteurs d’origine étrangère et il les questionne sur leurs ressentis, leur attachement à la langue maternelle, leur nation d’origine, et les particularités du territoire genevois.

Download Masaki Fujihata, Landing-Home in Geneva, Genève
Extrait du making-of (Jean-Luc Marchina, Annelore Schneider, Caroline Bernard)
Avec la collaboration Haute école d’arts et de design, Centre pour l’image contemporaine

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.