Cinéma vérité

Les étudiants de deuxième année doivent réaliser l’interview d’un praticien ou d’un théoricien en relation avec le thème de leurs mémoires de fin d’études.

Dziga Vertov, cinéaste russe né en 1896, son pseudonyme signifie toupie qui tourne.“Ciné-oeil” = Ciné-je vois (je vois avec la caméra) + ciné-j’écris (j’enregistre avec la caméra sur la pellicule) + Ciné-organise (je monte).
La méthode du “Ciné-oeil” est la méthode d’étude scientifico-expérimentale du monde visible:
a) sur la base d’une fixation planifiée des faits de la vie sur la pellicule,
b) sur la base d’une organisation planifiée des ciné-matériaux documentaires fixés sur la pellicule.

Donc le “Ciné-Oeil” n’est pas seulement le nom d’un groupe de cinéastes. Pas seulement celui d’un film (Ciné-oeil ou la vie à l’improviste). Et pas non plus un certain courant dans le soi-disant “art” (de gauche ou de droite). Le “Ciné-Oeil” c’est un mouvement qui s’intensifie sans cesse, en faveur de l’action par les faits contre l’action par la fiction, si forte que soit l’impression produite par cette dernière.

Extrait Articles, Journaux, projets, 1972, Sylvianne Mossé, Andrée Robel

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.