Panoramas – deuxième édition

La figure du panorama historiquement rattachée à l’histoire de la perspective, reste un moyen contemporain de création et d’exploration du territoire. Il s’agit, pour les étudiants, de réaliser avec des outils de création contemporains des panoramas connectés et fonctionnant en une série cohérente.

En collaboration avec Mathieu Bernard-Reymond, enseignant cours informatique.

Un grand merci à Jérémie Séguillon pour son aide précieuse.

Olivier Lovey, Gender Exploration, panorama interactif, 2010
Les images présentées sont cinq portraits de style Close-up recomposés à partir de visages féminins et masculins. Le spectateur peut se déplacer sur la surface des visages, mais il n’a accès qu’à un fragment de celui-ci. Le spectateur, maître de son regard et dirigé par sa curiosité, explore l’image de manière inédite. Il identifiera tour à tour des parties clairement masculines et féminines. En passant à l’image suivante, le spectateur découvre le visage dans sa totalité réalisé sous la forme d’un montage imparfait. Il comprend alors la différence entre la photographie et sa reconstruction mentale.

Voir le projet:

Antoine Bruy, Maquette, panorama interactif, 2010
Ce projet se penche sur la question de la représentation du paysage et en particulier des zones urbaines résidentiels. La photographie combinée avec une technologie numérique permet une transformation substantielle du matériau photographique. Le paysage urbain est réinterprété.
Les photographies sont ici « maquétisées », par des aplats de couleur rajoutés numériquement. Le rendu a un aspect tridimensionnel, les images oscillent entre une apparente réalité photographique et une virtualité numérique schématisée.

Voir le projet:

Diego Saldiva, Le Cadre, panorama interactif 2010
Le regard sur la nature est modifié par la vie urbaine. La nature est dans l’inconscient collectif, considérée  soit comme un jardin, soit comme un symbole de liberté. Elle est souvent vécue à travers une image cadrée par une fenêtre. Les panoramas ici naviguent entre une maison reconstruite, servant d’abri et de protection contre la nature et une nature asservie modélisée sous la forme d’un cube.

Voir le projet:

Sabrina Biro, My Mind Is (Not) Yours, panorama interactif, 2010
Sabrina Biro crée, à partir de son univers, une atmosphère intime et plonge le spectateur dans une sorte de voyeurisme. L’exploration des images est difficile, elles se dérobent sous le curseur et semblent vouloir échapper au visiteur trop curieux. Le son crée une tension qui va crescendo, soulignant le caractère malsain de l’intrusion .

Voir le projet:

Maxime Becker, Cube TV, panorama interactif, 2010
Le Cube TV explore sous la forme d’images fixes les flux visuels à laquelle la télévision nous confronte en permanence. Les images sont réorganisées non pas selon leur contenu mais en fonction de dominantes de couleur.

Voir le projet:

Alice Lorenzetti, Le Motel de Founex, panorama interactif, 2010
Les trois bâtiments qui constituent le motel abandonné,  est situé à la sortie d’autoroute de Founex, dans le canton de Vaud en Suisse. Les lieux sont squattés et visités régulièrement. Il s’agit ici d’explorer l’ensemble désœuvré de cette structure.

Voir le projet:

Alizé Afner, La Ramée, panorama interactif, 2010
Ce panorama décrit symboliquement l’idée de la croisée des chemins, l’individu navigue pour finalement toujours revenir au point de départ.

Voir le projet:

Bérénice Mercier, Papiliorama, panorama interactif, 2010
Le papiliorama de Kerzers expose une nature fragile et exotique alors qu’il est situé au milieu de la campagne fribourgeoise. L’objectif du projet est de montrer à la fois cette nature et les artifices qui lui permettent finalement d’exister. Le spectateur navigue entre l’idée d’une forêt en même temps authentique et artificielle. Ce projet rend indirectement hommage aux panoramas du dix-neuvième siècle, tel que le Maréorama, qui en voulant immerger le spectateur multipliaient à l’excès les effets sophistiqués.

Voir le projet:

Yannic Bartolozzi, Where is Jack?, panorama interactif, 2010
Where is Jack ? est comme son nom l’indique un jeu de piste. Il faut repérer un personnage soigneusement caché et lui cliquer dessus pour passer à l’étape suivante. La difficulté accroît en avançant dans le jeu.

Voir le projet:

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.