Archive for the ‘Séminaire 2eme année’ Category

Entretiens – seconde édition

Jeudi, juin 10th, 2010

En lien avec l’écriture de leurs mémoires, les étudiants réalisent une interview filmée. Le projet doit s’éloigner des standards télévisuels, pour résonner avec la thématique du semestre, à savoir Les Formes alternatives du documentaire dans le champ du cinéma et des nouveaux médias.

Jean-Noël Pazzi, Entre-vue: entretien avec Alain Fleischer, vidéo, 9′, 2010
L’entretien est réalisé sous la forme d’un diptyque, un portrait de face sans expression et un plan séquence de mains qui jouent avec des stylos devant un téléphone incluant un portrait de Kafka. Le son est continu, entre chaque question s’opère un(e) « coupe-circuit », la boucle vidéo du portrait recommence depuis le début. Le travail de Jean-Noël Pazzi porte sur la question des espaces potentiels, il interroge Alain Fleischer sur son travail photographique en regard de cette thématique.

Jean-Noël Pazzi, Entre-vue: entretien avec Alain Fleischer, vidéo, 9\’

Marie Bergé, Conversation about… with one body, two echos and mistakes, entretien avec Patrick Hari, HD, 35’32”, 2010
Le 30 avril 2010, à 10h15 du matin, Marie Bergé interviewe le photographe suisse Patrick Hari sur un mode “entretien-performance”. L’artiste doit à la fois répondre à des questions et suivre des instructions. L’entretien est organisé dans la galerie d’art Eva Presenhuber à Zurich pendant l’exposition de Jean-Frédédric Schnyder; cet espace est pour l’artiste un lieu à contre-emploi, éloigné de son champ d’action et d’intérêt.  Le son est continu, mais l’image entre chaque changement de plan est toutefois absente.

Voir le projet:

Sabrina Friio, Entretien avec Christian Knörr, vidéo, 27’23”, 2010
Sabrina Friio interroge Christian Knörr photographe de mode et artiste, sur sa relation à l’habit, la photographie, et autres sujets connexes. Cet entretien est réalisé sur le mode la performance, Sabrina Friio et Christian Knörr conversent et suivent simplement le fil de leurs réflexions.

Sabrina Friio, Entretien avec Christian Knörr, vidéo, 27”23′, 2010

Shannon Guerrico, Conversation avec Marco Costantini “sur ce qu’il reste de la nature morte en photographie”…, vidéo, 19”12, 2010
Shannon Guerrico interroge Marco Costantini, historien d’art et curateur, sur la nature morte en photographie. La question que suscite principalement la nature morte en photographie est sa relation intrinsèque et parfois pesante à la peinture. Le décor est ici potentiellement celui d’une nature morte contemporaine, un ordinateur Apple, deux tasses, et une cafetière organisés selon une composition qui cherche la rupture.

Shannon Guerrico, Conversation avec Marco Costantini “sur ce qu’il reste de la nature morte en photographie”…, vidéo, 19”12, 2010

Pauline Aellen, Ute Heidemann, vidéo, 5′, 2010
Pauline Aellen s’entretient avec Ute Heidemann, professeure en lettre de l’Université de Lausanne et directrice du Centre de Recherche en langues et littératures européennes comparées (CLE). L’interview porte sur la représentation des femmes dans les contes de fées; une représentation communément fondée sur des clichés qui s’avère au final nettement plus complexe.

Pauline Aellen, Ute Heidemann, vidéo, 5′, 2010

Projet 1+1=, quelques propositions

Mercredi, janvier 21st, 2009

Le projet 1+1=, mené dans le cadre du séminaire, est consacré à la notion de cinéma étendu, augmenté, et au multi-écrans. Les étudiants sont ainsi sensibilisés à l’œuvre de certains artistes majeurs tels que Eija-Liisa Ahtila, Christian Marclay, Melik Ohanian, Marie-José Burki, ou encore Abel Gance. 

Depuis plus d’un an, le séminaire permet aux étudiants de la formation supérieure de photographie de s’interroger sur des modèles de représentation du temps et de l’espace, la restitution de la mémoire et de l’histoire à travers la captation et l’arrangement des images.

Le projet 1+1= consiste en la réalisation d’un ou plusieurs dispositifs permettant par la mise en regard, la juxtaposition ou le décalage d’initier un jeu entre les images et le spectateur.

Download 

Projet 1+1

Sans titre, Zoé Jobin, étudiante en deuxième année
Il s’agissait de créer un jeu de regards entre deux images, entre un paysage qui défile et un oeil sans vision véritable, rendu aveugle en devenant image. Le spectateur s’immisce dans cette relation, couché sur un matelas entre les deux écrans, il ne peut les voir simultanément, son regard circule de l’un à l’autre, il édite ainsi son propre champ de vision.

Download 

La Traversée, Laëtitia Gessler, étudiante en deuxième année
En mettant deux écrans face à face, l’ambition est de signifier un espace qui n’existe pas, le spectateur est traversé par le hors-champ, et écrasé par la voiture.

Download 

A new visual guide trough television

A new visual guide trough television

TV project, A new visual guide trough television,
Augustin Rebetez
, étudiant en deuxième année
Conçue à partir d’images photographiques tirées de la télévision, cette vidéo recrée un flux d’images en mouvement, en une sorte de diaporama qui ressemble à du scratch visuel. Pour trois minutes de séquence, plus de dix mille photographies ont été nécessaires. Présenté sur deux écrans, ce projet a pour ambition  de devenir une sorte de cinéma infini déployé tant dans la durée que dans la spatialité.

Download 

Visions de l’entente, Florian Bloesch, étudiant en deuxième année
En jouant sur le décalage et la disproportion entre un son amplifié et une image anecdotique, les actions du quotidien se trouvent étrangement décrites. L’écran est petit, disposé au fond de la salle, le spectateur doit chercher le support visuel des sons qu’il entend. Un certain hommage à Playtime de Jacques Tati.

Séminaire: Lancement du projet 1 + 1 = …

Dimanche, août 31st, 2008

Il s’agit, pour les deuxièmes années en formation supérieure de photographie, de réaliser un ou plusieurs dispositifs permettant par la mise en regard, la juxtaposition ou le décalage d’initier un jeu entre les images et le spectateur. Ce dispositif devra impliquer au minimum deux écrans, et jouer avec des images fixes ou animées se déroulant dans une certaine durée (entre quelques secondes et quelques années).
A suivre ces prochaines semaines.